Le club‎ > ‎Actus‎ > ‎

Le KB au mental !

publié le 5 mai 2014 à 01:59 par KB United   [ mis à jour : 5 mai 2014 à 02:01 ]


Au palais des sports de Toulon, c'est une demie finale épique qui a eu lieu entre Toulon TE et KB United.
L'avant match, rythmé par différentes sorties médiatiques sur la rencontre, s'est terminé par l'arrivée d'une trentaine de supporters du KB venu dans le Var soutenir United.
Une ambiance de feu règne alors dès l'échauffement dans le gymnase.

Toujours privé d'éléments cadres, le KB débute la rencontre avec David Rondon, Azdine Aigoun, Alexandre Pezeron et Chimel Vita.
Le début de match est marqué par l'apathie totale des franciliens, à l'inverse des locaux qui jouent le coup à fond!
Les premières occasions sont parisiennes et c'est Belhaj qui rate le cadre par 2 fois.
Le gardien toulonnais, Alen Mordej est quant à lui en état de grâce et repousse les tentatives de Vita et Chavi Montes.
Sur un contre bien joué, c'est Ales Vrabel qui ouvre astucieusement le score en glissant le ballon sous Yassine Mohamed.
3 minutes plus tard, c'est Heredia qui profite de la lenteur des joueurs de United à se replacer pour crocheter le dernier défenseur et piquer le ballon au dessus de Mohamed.
 
Mordej continue, lui, de repousser les occasions franciliennes, mais c'est bien les toulonnais qui ont la maîtrise du jeu.
Vrabel signe d'ailleurs un doublé peu avant la mi-temps sur une copie de son premier but.

3-0 à la mi-temps!

On ne sait pas ce qu'il s'est passé à la pause dans le vestiaires franciliens, mais c'est une équipe totalement transformée qui reprend le match.
Il ne faut d'ailleurs que 1 minute 30 pour que Vita ne débloqué le compteur val de marnais.
Imité quelques courts instants plus tard par Alexandre Pezeron, qui envoie un missile dans le petit filet droit de Mordej.
Tout le monde, à commencer par les joueurs franciliens comprend alors que la physionomie du match est en train de changer.
L'inévitable égalisation survient quelques minutes plus tard par Belhaj sur un caviar de Pezeron.

3-3, match relancé!

Il s'agit d'un déferlement qui s'abat sur le but varois, et Belhaj, Pezeron et enfin Aigoun portent le score à 6-3.
6-0 en 12 minutes pour le KB, qui n'est pourtant pas encore efficace à 100% puisque Belhaj rate le cadre sur un face à face avec Mordej. Ce dernier est d'ailleurs sauvé par 2 fois par les montants.
Mais c'est sans compter sur le réveil varois, qui jettent alors leur dernière force dans la bataille.
Sur un coup franc bêtement concédé par Mohamed, c'est Adrian Cifuentes Fernandez qui redonne espoir au Toulon Tous Ensemble sur une action confuse.
Toulon joue alors le Powerplay face à une défense hermétique du KB, mais se heurte à un mur.
Sur une touche défensive, Toulon profite alors d'une mésentente entre Pezeron et Belhaj pour réduire le score, et entame une nouvelle période de Powerplay ponctuée de frappes lointaines parfaitement détournées par Mohamed.
Ultime frisson: une frappe varoise qui vient mourir sur le poteau, avant que le coup de sifflet final ne retentisse.

Match fou, donc, entre Toulon et le KB.
Et ce sont les franciliens qui auront rendez-vous le 17 Mai à Rouen face à Cannes pour un match qui s'annonce tout autant disputé.


(Vidéo Régis Zachayus)

Comments